couple à la recherche pour les gars de torrevieja

Non, Remplacez-nous les nonnes Par des belles mignonnes Et qui fument, cré nom de nom!
Et si mon cœur bat moins souvent Et moins vite qu'auparavant, Si je chasse avec moins de zèle Les gentes demoiselles, Pensez pas que je sois blase De leurs caresses, leurs baisers, C'est rien que de la comédie, Que de la parodie.
Un jour vote cœur se lassa Et vous partîtes - passons ça Sous silence - en claquant la porte.
Et quand prenant ma buette en guise d'oreiller Une ondine viendra gentiment sommeiller Avec moins que rien de costume J'en demande pardon par avance a Jésus les hommes cherchent des femmes dominicaine Si l'ombre de ma crois s'y couche un peu dessus Pour un petit bonheur posthume Pauvres rois, pharaons!
Le premier m'a dit: "Fous le camp!Qui fera dans le dos Les cornes à ce gros Dégueulasse.Qu'il me pardonne ou non, D'ailleurs, je m'en fous, J'ai déjà mon âme en peine: Je suis un voyou.Faut-il que je couche Pour faire parler un peu la déesse aux cent bouches?Comme tous les gens levaient leurs Yeux pour voir hisser les couleurs, Je la recueillis sans remords.J'eusse borné mon zèle à d'innocents marivaudages, Ma main n'eût pas quitté même un instant le clavecin.Et maintenant quand on croasse, Nous, les païens de sa paroisse, C'est pas lui qu'on veut dépriser.Tout à coup, la prise bien close, Où vivait le bel animal, S'ouvre on ne sait pourquoi (je suppose Qu'on avait du la fermer mal Le singe, en sortant de sa cage Dit "c'est aujourd'hui que je le perds!" Il parlait de son pucelage, Vous.S'il eût pu revivre un instant, Grand-père aurait été content D'aller à sa dernière demeure' Comme un empereur.

whatsapp femmes téléphone la recherche de l'homme de feuilleton à la tv azteca />

Sauf LE respect QUE JE vous dois Si vous y tenez tant parlez-moi des affaires publiques Encore que ce sujet me rende un peu mélancolique Parlez-m'en toujours je ne vous en tiendrai pas rigueur Parlez-moi d'amour et je vous fous mon poing sur la gueule.
Mais la chair de Lisa, la chair fraîche de Lison (Que les culs cousus d'or se fassent une raison!) C'est pour la bouche du premier venu Qui a les yeux tendres et les mains nues.
Par une ruse à ma façon, à ma façon, Je fais semblant d'être un poisson, d'être un poisson.
Grattant avec ferveur les cordes sous mes doigts, J'entonnai le Gorille avec Putain de toi.Et je me demande Pourquoi, Bon Dieu, Ça vous dérange Qu'on m'aime un peu.Mais l'âge d'or sans cesse est remis aux calendes, Les dieux ont toujours soif, n'en ont jamais assez, Et c'est la mort, la mort toujours recommencée.Et le brave petit blâme ma position, M'accuse de danser la valse hésitation.Les harengères Et les mégères Ne parlent plus à la légère!


[L_RANDNUM-10-999]